soirée marché ruelle halle brocante Curemonte
Accueil du site > Communes > Curemonte

Curemonte

 

 

Le village
En arrivant par la route des crêtes, qui suit probablement le tracé d’un ancien chemin gaulois, on aperçoit soudain le « profil » de Curemonte, ancienne cité médiévale qui le long d’un promontoire rocheux, s’étire du Nord au sud. On découvre ses châteaux, son clocher à peigne et les tourelles des maisons « nobles » se détachant sur le paysage vallonné de basse Corrèze où pointe le Puy Turlau.
Historique. Si l’on admet que nos lointains ancêtres cherchaient à se défendre, on comprend que, situé sur un éperon rocheux, Curemonte tient une position stratégique. Les Gallo-romains y bâtirent des maisons, peut-être une place fortifiée puis, durant le haut Moyen Âge ce fut au tour des Mérovingiens de s’installer sur ce site : des sarcophages exhumés lors de fouilles récentes, attestent de leur présence. A l’époque féodale, il y eut les premiers seigneurs : des documents révèlent que Raymond de Curemonte, accompagnait son suzerain le vicomte de Turenne, lors de la première croisade en 1096. En 1308, le grand maître de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, Foulques de Villaret donna à sa sœur Jordane, un ancien prieuré qui, devint l’unique commanderie féminine de l’Ordre de Malte. Les bâtiments ont aujourd’hui disparu. Pour témoigner de l’importance de la cité médiévale : trois églises du XlIème siècle et trois châteaux, construits au XIVème et XVème siècle. Et, subsistent encore aussi, des maisons « nobles » reconnaissables à leur tour escalier et aux bas reliefs qui ornent leur porte.
Un des « Plus beaux village de France » Ce label fut décerné par l’association des Plus Beaux Villages de France, le 30 avril 1988.


Trois châteaux
Au début du XIVème siècle, la famille Saint-Hilaire - descendants de Raymond de Curemonte qui avait participé à la première croisade auprès de son suzerain le vicomte de Turenne - fit construire Saint Hilaire. Ce donjon carré auquel fut ajouté un corps de logis et une tour escalier devint ensuite la propriété des Aymar, puis celle des Cardaillac, une des plus puissantes familles du Quercy. Entre 1450 et 1475, les Plas, rattachés aux Cardaillac, ont fait ériger un autre château. Tout aussi imposant que celui du XIVème siècle, Plas est reconnaissable à ses tours rondes. Construits côte à côte, ces châteaux, entourés d’un mur d’enceinte surmontées de tourelles, étaient défendus, côté Nord par une barbacane qui existait encore en 1875
Par ailleurs, au XIVème siècle, les Jean ou Johan (une autre famille dont le nom apparaît dès 1280 dans les archives, également co-seigneur de Curemonte et vassale du vicomte de Turenne) font construire le petit château de la Johannie et en prenne le nom. En 1460, Marguerite de la Johannie épouse Pierre de Vassal seigneur de la Tourette. Cette famille du Lot vendra ses biens situés à Curemonte à un marchand de Martel. Sa fille Agathe, dotée de La Johannie, épouse Antoine Dambert en 1594. Leurs descendants vendront le château aux Plas à la fin du XVIlème siècle.
Ces trois châteaux qui ont connu bien des propriétaires depuis la révolution ont été récemment restaurés. Il est intéressant de savoir que durant la guerre Colette l’écrivain séjourna quelques semaines dans les anciennes écuries de Plas et de Saint Hilaire.


Trois Églises
Dans le bourg, l’église de Saint-Barthélemy, patron de Curemonte, fut construite au XIIème siècle. Puis au fil du temps elle fut agrandie des croisillons nord et sud, d’une chapelle, d’une sacristie... ces ajouts ont modifié son plan et son architecture. Au XVIIème, elle fut ornée d’un retable en bois peint qui est maintenant inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Aujourd’hui entièrement restaurée, l’église a retrouvé sa polychromie d’origine.
L’église Saint-Hilaire situé à La Combe a gardé sa structure romane d’origine et des chapiteaux ornés qui ajoutent encore à son charme. Des expositions y sont organisées chaque été par les Amis de Curemonte.
Saint Genest, du XIIème siècle également, vient d’être complètement restaurée. Les peintures murales du XV ème siècle ont été remises à jour et en particulier un ange peseur d’âme et une litre (large bande noire peinte à l’occasion de funérailles) où figurent les blasons de quelques uns des seigneurs de Curemonte. Cette église abrite aujourd’hui un musée d’art religieux.


Visites
Ces trois églises sont ouvertes toute l’année au public.


La Halle
Construite au XIXème siècle, elle abrite un fût de croix du XVIème siècle ainsi qu’une exposition permanente sur Colette. En effet, l’écrivain séjourna à Curemonte durant la guerre chez sa fille Bel Gazou, propriétaire alors des châteaux de Plas et de Saint Hilaire.
L’été, la halle retrouve sa destination première. Tous les Mercredis à partir de 16 heures, un petit marché de produits locaux y est organisé.
Responsable : les Clefs de Curemonte (Tél. : 05 55 84 05 27)


Points de vue aménagés et table d’orientation
Découverte du site depuis la table d’orientation.
Responsable : Les Amis de Curemonte (Tél. : 05 55 25 45 72)
Un peu en contre bas près de la croix du Clavel, sur le terrain de la Reyne, il est placé un panneau sur lequel figure un plan détaillé et commenté de la commune. On retrouve ce plan dans le bourg près de la mairie. Responsable : Les Clefs de Curemonte (Tél. : 05 55 84 05 27)


Richesse d’un patrimoine
Dans l’église de Saint-Genest, un musée fut créé en 2002 afin d’y exposer des objets d’art religieux faisant parti du patrimoine historique de Curemonte.
Exposition permanente sous la halle du bourg.
Exposition d’art chaque été dans l’église Saint Hilaire à La Combe (hameau de la commune)
Responsable : Les Amis de Curemonte (Tél. : 05 55 25 45 72)

Infos Pratiques - Mairie
Maire : PECOUYOUL Marie-Claude
Secrétaires de Mairie : GERMANE Nelly / CHOCAT Valérie
Tél. : 05 55 25 34 76
Fax : 05 55 25 34 76
e-mail : mairiecuremonte@wanadoo.fr
Site : http://www.curemonte.org

Horaires d’ouverture de la Mairie : Mercredi 8h -12h / Samedi 8h - 12h

Horaires d’Ouverture des Eglises :

- Eglise Saint Barthélémy : Ouvert tous les jours de l’année de 9h à 19h.

- Eglise de Saint-Genest : Ouvert en été de 9h à 18h (possibilité de changements horaires au cours de l’année) + A la Toussaint et durant les journées du patrimoine

- Eglise Saint Hilaire de la Combe : Ouverte en été tous les jours et lors des expositions temporaires le matin.

 Article d’un des ambassadeurs de la Corrèze : http://blog.vacances-en-correze.net/2012/07/15/patrimoine/curemontechateauplusbeauxvillagesfrance/

| Espace adhérents